La Fondation en visite chez "Les Miels de Stéphanie"

Vendredi, Septembre 3, 2021

Les collaborateurs de la Fondation des Evaux ont eu la chance de se rendre chez Stéphanie Vuadens, apicultrice genevoise.

Depuis 2018, la Fondation parraine deux ruches situées au coeur de la zone nature du Parc des Evaux. Ces ruches sont entretenues par l'apicultrice Stéphanie Vuadens. Le miel produit par les abeilles est d'ailleurs en vente à la réception du Parc.

A travers la Fondation Arche des Abeilles, Stéphanie propose à ses parrains-marraines mais également aux écolier-ères du canton, des visites des ruches et un enseignement autour des abeilles, de leur mode de vie et sensibilise le public sur leur importance. Les collaborateur-tricess de la Fondation des Evaux se sont rendus sur son magnifique terrain à Satigny qui accueille une cinquantaine de ruches. Stéphanie et ses deux collaborateurs en possèdent en réalité 750 réparties sur les cantons de Genève et Vaud.

Après une introduction sur le cycle de vie des abeilles, l'organisation de la ruche et la pollinisation à laquelle elles participent, les collaborateur-tricess ont pu enfiler les combinaisons d'apiculteur-trice pour découvrir l'intérieur d'une ruche. Près de 40'000 abeilles la composent. Quel spectacle de les voir travailler, entre la fabrication du miel ou de la cire, la protection de la ruche ou la ponte par la Reine. Chacune des abeilles à un rôle bien défini. Mais ce dernier évolue au fur et à mesure de sa courte vie d'une quarantaine de jours en saison estivale. Nous avons par ailleurs eu la chance d'observer la naissance d'une nouvelle abeille. Mais en réalité, ce sont près de 1500 individus qui naissent chaque jour dans une ruche.

Consciente de l'importance des insectes pour la préservation de la biodiversité, la Fondation des Evaux s'efforce de mettre en place des mesures pour renforcer la protection de la faune et de la flore. Prairies fleuries, hôtel à abeilles sauvages, ruches, soins aux arbres, mise en place d'un habitat protégé pour les coléoptères, suppression de produits phytosanitaires pour l'entretien des zones engazonées, jardin potager en permaculture, sont là quelques initiatives menées depuis plusieurs années déjà.

Par ces visites et formations, la Fondation souhaite permettre à ses collaborateurs de renforcer leurs compétences en matière de gestion de la nature et participer activement à la sensibilisation des usagers du parc sur les questions de biodiversité.